Accueil Non classé Mardi 09/01/2018

Mardi 09/01/2018

salinede sxlendi, GOZO

Aujourd’hui, j’ai pratiqué une méditation assise de 50 minutes…cela faisait 15 jours que je n’avais pas médité assise. Pour des raisons pratiques de disponibilité pendant les congés des enfants, je n’avais pratiqué qu’allongée. J’ai écouté la voix de Christophe André en mp3, assise sur le joli coussin offert à Noël, auprès de mon poêle à bois.

Mon esprit était agité, j’ai eu mille difficultés à rester centrée…et puis j’ai rapidement eu des fourmis très douloureuses dans une jambe (j’ai gardé mon jeans plutôt qu’enfiler une pantalon souple!) alors j’ai fini par bouger , en pleine conscience mais j’ai « du » bouger. A certain moment le calme s’installait mais de courte durée…

Je n’ai rien identifier d’évident pour expliquer cette agitation, peut être juste la présence dans la maison d’une petite grippée…C’était juste comme cela.

Dans les semaines passées, j’avais identifié quelques « poisons » du calme :

. l’alcool en première ligne. Quand je prends un verre de vin en mangeant, je suis sûre d’avoir un flot de pensées en tout sens.

.Le café ne semble pas me créer  trop de pensées mais j’ai tendance à être inconfortable et à vouloir bouger.

.Les repas riches (qui sont plus nombreux pendant les fêtes ) me donnent envie de dormir, j’ai alors l’esprit engourdi, « mal éveillé »

.Une tenue mal adaptée (pour les fourmis dans les pieds !)

.L’affairement : si je dois faire « beaucoup de chose » dans ma journée, mon esprit a plus de difficulté à rester calme.

Voici les facteurs défavorisants que j’ai identifié pour le moment.

Je reste persuadée que d’autres éléments internes ou externes ont un effet sur la méditation (stress, chaleur ou froid…)mais je me sui, sans doute, donnée des conditions favorables pour le moment.

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par etresoncoach
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Quand le corps veut bouger

Hier j’ai médité assise pendant 20 minutes le midi mais j’ai ressenti le besoi…